Environnement

L'Éco-responsabilité au Baluchon

« Si nous prenons la nature pour guide, nous ne nous égarerons jamais. » Cicéron

Nous croyons que nos gestes, nos activités et nos services ont une incidence sur les individus, sur les collectivités environnantes et sur l’économie tant régionale, nationale que mondiale. Notre image de marque et notre réputation sont rattachées à cette préoccupation environnementale.

Le Baluchon veut demeurer un chef de file dans le domaine touristique en donnant l’exemple en matière de protection de l’environnement et en tentant de sensibiliser ses clients, ses employés, ses partenaires d’affaires et ses fournisseurs à l’importance d’agir en cette matière.

Nous tenons à remercier la SADC de Maskinongé pour les outils donnés en développement durable. Cliquez ici pour en savoir davantage sur les événements/rencontres écoresponsables.

L'Éco-responsabilité au Baluchon

4 Clés vertes

Le Baluchon a toujours eu la volonté d’être un leader et un pionnier dans le cadre de la protection de notre environnement et le respect des pratiques améliorant nos consommations énergitiques. En 2016, nous sommes devenus membre du Programme de Clé verte, un système d’évaluation progressif conçu pour reconnaître les hôtels, les motels et les centres de villégiature qui sont engagés à améliorer leur rendement financier et environnemental.

Le Programme de Clé verte évalue les établissements sur plusieurs points dont par la conservation de l’énergie et de l’eau, la gestion des déchets, la qualité de l’air, ainsi que l’approche communautaire. Clé verte est le seul programme dans ce domaine à mener l’inspection sur place au Canada.

En 2017, le Baluchon s’est vu être accordé une note de 4 Clés vertes. En étant membre, nous avons la chance de bénéficier de nombreux conseils et évaluations de la part du programme afin de nous aider à peaufiner nos méthodes et à instaurer de nouvelles idées pour préserver l’environnement sur notre site. C’est le début d’une belle histoire  entre Le Baluchon Éco-villégiature et le Programme Clé verte!

Le Baluchon, rivière du Loup

Membre Tourisme durable Québec

Pionnier en tourisme écoresponsable au Québec, Le Baluchon est fier d’être membre de Tourisme durable Québec. Restauration, hébergement, loisir, bien-être… Notre engagement se manifeste à travers toutes les facettes de votre expérience.

chute aux Trembles au Baluchon en Mauricie

Initiatives en développement durable

Le recyclage
Le Baluchon exploite son propre centre de recyclage. Le verre, le métal et le carton sont recyclés. Le papier est réutilisé sous forme de tablettes de notes. Les sacs de plastique des clients et ceux que les employés apportent de la maison sont donnés à une artisane de la région qui tisse le plastique récupéré pour fabriquer des sacs réutilisables revendus à l’Éco-café Au bout du monde.

L’épuration des eaux
Plus de 1,2 million de dollars ont été investis dans un système de gestion des eaux usées afin de protéger la rivière du Loup. Les eaux sont traitées par des roseaux (Roseau épurateur). L’eau qui retourne à la rivière est d’une qualité irréprochable.

L’économie d’énergie
Le Baluchon a considérablement investi dans la mise en place d’un plan de gestion intégrée et informatisée « gestionnaire d’énergie » en collaboration avec Hydro-Québec.

Le reboisement
Puisque Le Baluchon est situé sur un territoire qui servait à l’origine les besoins d’un moulin à scie et que l’entreprise applique les principes du développement durable depuis plus de 20 ans, le reboisement a toujours fait partie de ses activités fondamentales.

Aujourd’hui, l’entreprise s’applique à replanter des espèces nobles et des espèces productrices de fruits, qui serviront un jour à la consommation humaine. Un projet pilote de réimplantation de feuillus nobles (projet de sentiers multi-usages) a été mis de l’avant en collaboration avec l’Université Laval. Ce projet permet la plantation de 5 000 arbres annuellement.

Autres initiatives

  • En 2018, l’équipe de la restauration de l’Éco-café remplace les brûleurs qui servaient à garder la nourriture chaude pour le service des déjeuners, des brunchs et des banquets. En choisissant des réchauds à induction, plus de 5000 brûleurs ne seront plus jetés et ce, annuellement.
  • Aucune activité motorisée n’est pratiquée sur le site.
  • Remplacement en 2008 des foyers au bois par des foyers au gaz dans les chambres.
  • Rétention et acheminement des huiles de cuisson pour transformation en biodiésel par une entreprise régionale.
  • Rétention des graisses de cuisson et acheminement vers des sites de traitement reconnus.
  • Utilisation d’ampoules fluocompactes : remplacement en continu lorsque les anciennes ampoules ne fonctionnent plus.
  • Au SPA, utilisation d’ingrédients et de produits écologiques pour les traitements.
  • Les cosmétiques et le gel de massage sont biologiques. Les algues et le savon au lait de chèvre sont fabriqués au Québec.
  • Électroménagers Energy Star : ils se remplacent au fur et à mesure des besoins de renouvellement dont les petits réfrigérateurs installés dans les chambres en février 2009.
  • Établissement à 100% sans fumée.
  • Produits nettoyants écologiques (sans phosphate) avec doseur.
  • Papier à main (avec distributeur adapté), papier hygiénique et mouchoir Éco-logo.
  • Serviettes de table en papier recyclé.
  • Papier recyclé pour impression outils de communication.
  • Confirmation de séjour envoyé par courriel.
  • Recyclage dans les chambres et dans les lieux publics avec poubelles et bacs dédiés.
  • Signets pour sensibilisation des clients au «lavage responsable» des serviettes et des draps.
  • Utilisation d’assiettes et de plats fabriqués à partir de feuilles de palmier à l’Éco-café Au bout du monde.
  • Enveloppe journalière réduite de plus de 70% de papier pour la réduction de papier. Les paiements fournisseurs sont maintenant effectués par dépôt direct.
  • Signets pour sensibilisation des clients au «lavage responsable» des serviettes et des draps
  • Installation d’un nouveau système de ventilation plus performant dans les salles de bain;
  • Installation d’un système luminaire au LED apportant une économie d’énergie et un éclairage optimisé;
  • Modification du système de chauffage fournissant une meilleure efficacité visant le bien-être de nos clients;
  • Insonorisation améliorée des planchers;
  • Installation de toilettes réduisant la quantité d’eau visant l’économie de l’eau propre;
  • Plantation de vignes
  • Mur solaire installé à la buanderie. Récupération de l’énergie pour faire fonctionner les sécheuses et gérer la température du bâtiment.
  • Développer une cuisine responsable, santé et maison, sans agent de conservation avec des produits de qualité et de proximité en se souciant de la récupération.
  • Les sondages de satisfaction de la clientèle sont dorénavant numérisés.
  • Optimisation de la qualité du petit-déjeuner pour retirer le brunch du dimanche afin d’éviter le gaspillage alimentaire
  • Dans le cadre des rénovations, don des meubles et accessoires à des organismes d’aide aux immigrants de la région.
  • Réutilisation des matériaux de construction.

Notre approche "slow design"

« Étant natif de St-Paulin et biologiste de formation, je souhaite mettre en lumière et faire ressentir à nos visiteurs toute la richesse de l’environnement, de la terre, du patrimoine et de l’histoire de notre précieux patelin. Ainsi, les préceptes du « slow design » se rattachent entièrement à la philosophie de l’entreprise pour le développement durable. »

– Louis Lessard, propriétaire et directeur général

 

L’approche de conception et de fabrication des meubles, des accessoires et des bâtiments du Baluchon porte l’appellation «Cachet Le Baluchon». Cette approche unique est entièrement habitée par les préceptes du «slow design», une philosophie intimement liée au développement durable qui veut :

  • Minimiser l’empreinte écologique ;
  • Promouvoir des concepts qui font rêver, qui inspirent et qui encouragent la méditation et l’action ;
  • Créer des pièces uniques ou en édition limitée, et ce, en favorisant la récupération et le recyclage ;
  • Promouvoir des concepts habités par l’histoire du patelin, et ce, de façon intemporelle
    (c-a.-d. patrimoniale et contemporaine) ;
  • Respecter le temps humain, en opposition à l’idée de rapidité liée à l’industrialisation ;
  • Favoriser l’utilisation des savoir-faire traditionnels ;
  • Utiliser les matériaux disponibles sur le territoire local (bois, métaux, minéraux, verre, pierre, etc.).
sculpure_ecorce_pierre1_ajuste